Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
Les amphétamines et les substances apparentées peuvent, dans le pire des scénarios, induire une insuffisance hépatique aiguë due au stress oxydatif des cellules hépatiques qui entraîne la mort cellulaire. Des formes légères d’hépatite, généralement accompagnées de jaunisse et d’une plus grande tendance à saigner sont basées sur une élimination perturbée de la bile présente dans les canaux cystiques du foie.
drucken 

www.doping-prevention.com