Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
Les effets indésirables des diurétiques sur l’appareil locomoteur sont souvent des effets secondaires. Ainsi, des effets tels que les crampes et les douleurs musculaires sont liés à des altérations des potentiels électriques au repos dans les nerfs et les membranes musculaires et à leurs effets sur la conduction des impulsions neuromusculaires. Ils sont essentiellement dus à l’hypokaliémie provoquée par les diurétiques. Autre risque potentiel d’un abus de diurétiques par les athlètes : des troubles de la régulation thermique dus à l’effet d’hypohydratation induit par les diurétiques et à la perte de sueur générée par l’activité physique. L’augmentation de la chaleur stockée par l’organisme pendant l’exercice physique due à une diminution de la sudation et du débit sanguin cutané associé à des déséquilibres électrolytiques, notamment en potassium, peut entraîner de graves problèmes de santé.
drucken 

www.doping-prevention.com