Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
On a signalé des cas de bronchospasmes sévères pendant ou immédiatement après l’inhalation de β-2 agonistes adrénergiques (réponse paradoxale). La cause de ces réactions est mal connue, mais elle pourrait être liée à un effet irritant des gaz propulseurs, au moins dans certains cas. Une irritation de la gorge a également été signalée.
drucken 

www.doping-prevention.com