Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
Nous n’avons aucune réponse précise concernant les effets secondaires spécifiques de la plupart des antagonistes et modulateurs hormonaux. Des rapports indiquent que des effets secondaires tels que nausées, vomissements, constipation, indisposition, étourdissements, gastrite, flatulences et diarrhée pouvant parfois atteindre un degré sévère auraient été observés. Toutefois, il existe également des rapports ne mentionnant aucun effet secondaire.     
drucken 

www.doping-prevention.com