Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
Il n’existe aucune preuve tangible de l'existence d’effets secondaires. Toutefois, il est bien connu que les œstrogènes augmentent la production de fibres collagène, ce qui a pour effet d’augmenter l’humidité, de réguler les boutons et d’agir en renouvelant les cellules dermiques. Par conséquent, le blocage des œstrogènes peut entraîner des troubles cutanés.  
drucken 

www.doping-prevention.com