Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
La testostérone, l’hormone sexuelle mâle, agit sur le système nerveux central et périphérique et produit des effets anabolisants (construction tissulaire) et androgènes (masculinisation). Les stéroïdes anabolisants androgènes (SAA) sont des dérivés de la testostérone. Presque toutes les cellules du corps possèdent des récepteurs aux SAA et la réponse aux SAA dépend de l’emplacement et du type de tissu. Initialement utilisés pour traiter l’hypogonadisme, l’anémie et certains troubles psychiatriques, les SAA ont été largement utilisés par les athlètes pour renforcer leur puissance et leur masse musculaire, pour augmenter la synthèse des protéines et des globules rouges et pour brûler la graisse corporelle. Les SAA sont particulièrement appréciés dans des disciplines sportives telles que le football professionnel, la musculation, l’haltérophilie, le bodybuilding et l’athlétisme.
La consommation de SAA est associée à une augmentation de l’irritabilité et de l’agressivité, à des troubles de la personnalité et à d’autres symptômes psychiatriques. Les SAA peuvent entraîner une dépendance psychologique.
drucken 

www.doping-prevention.com